Mon avis sur le sac Diorama de chez Dior

Le sac Diorama de chez Dior est rapidement devenu un sac culte de la maison de luxe française. Cela fait maintenant plus de 3 ans qu’il est arrivé dans mon dressing, alors j’avais envie de vous partager mon avis et de vous parler de ses points forts, mais aussi de ses défauts.


L’histoire du sac Diorama

Le Diorama a été imaginé par Raf Simons, alors directeur artistique de la Maison Dior, en 2015. Il a connu un rapide succès avant d’être finalement arrêté en 2020. Décliné dans de nombreuses tailles, couleurs et matières, il s’est rapidement imposé comme un sac intemporel, moderne et pratique. Non sans rappeler le Boy de chez Chanel, le Diorama joue avec les codes de la maison Dior, notamment avec le cannage, présent sur le sac et sur le fermoir, véritable signature de la Maison française.

Sac Diorama Dior

Les points forts du Diorama

Original, tout en restant intemporel. Le Diorama n’est certes pas aussi iconique que certains sacs de chez Dior, comme le Lady Dior, mais il évite toutefois de tomber dans la case des it-bags qui sont déjà démodés après 2 saisons. Sa forme rectangulaire et sa chaine en font un modèle relativement classique tout en restant original avec le cannage et le fermoir aimanté.

Il est pratique. Bien conçu et bien exécuté, le Diorama de chez Dior reste un sac très pratique au quotidien. Son fermoir aimanté est simple et facile à utiliser, et ses 2 poches intérieures s’avèrent utiles pour y ranger son rouge à lèvres ou ses clefs. Sa contenance est assez impressionante, ce qui en fait un sac parfait pour le quotidien mais aussi en voyage, car on peut facilement y glisser un parapluie, un guide de voyage et même un petit appreil photo comme celui-ci. Enfin, sa chaine réglable est confortable grâce à l’empiècement en cuir et le fait qu’elle soit perforée au niveau des maillons, permet que le sac reste léger.

Il est discret et sans logo apparent. Ce que j’apprécie tout particulièrement dans ce sac, c’est qu’il est élégant et discret. Pas de grand logo flashy, de monogramme ou de marque écrite en toutes lettres : si vous ignorez qu’il s’agit d’un sac Dior, rien ne vous le fera deviner.

Il existe dans des dizaines de versions. Décliné en portefeuille, en wallet on chain et en différentes tailles, il est quasiment impossible de ne pas trouver le modèle qui vous convient.

Les points faibles du Diorama

Le cuir est extrêmement fragile. Quand j’ai acheté mon Diorama en deuxième main il y a 2 ans, le cuir était déjà un peu abimé à l’arrière du sac, mais depuis, la situation s’est empirée. Je suis habituée aux cuirs lisses et fragiles, comme celui de mon sac Chanel ou de mon sac Saint Laurent, mais celui-ci est de loin de plus fragile de ma collection. J’ai essayé de limiter les dégâts en l’entretenant avec mes produits préférés pour le cuir, mais rien n’y fait, le cuir s’abime de plus en plus.

Son prix neuf est très élevé. Personnellement, je trouve que le prix neuf du sac, entre 3000€ et 4000€, est un peu trop exagéré par rapport à sa fragilité. Certes, certains cuirs s’abiment moins vite que d’autres (un cuir grainé noir vieilliera mieux qu’un cuir lisse métalisé), mais je n’aurais jamais mis ce prix là pour ce sac. C’est la raison pour laquelle j’ai préféré le prendre en occasion, et le négocier un petit peu afin de payer le prix qui me paraissait juste.

Ce n’est pas un sac iconique. Même si j’adore ce sac et que je le considère comme un véritable intemporel, il ne s’agit pas d’un modèle cultissime de la Maison Dior, comme le Lady Dior par exemple. De fait, sa valeur de revente n’est pas aussi si bonne et la demande est moins forte que sur certains modèles. Toutefois, je n’y prête pas vraiment attention, car il s’agit avant tout d’un modèle que j’aime et que je me vois porter pendant encore de longues années.

En conclusion

Vous l’aurez compris, je suis toujours aussi amoureuse de mon sac Diorama que quand je l’ai reçu. Certes, le cuir s’abime par endroits, mais j’en profite tout de même pleinement. Je le porte aussi bien en été qu’en hiver, et je le prends souvent avec moi en voyage aux quatre coins du globe. Un achat que je ne regrette pas du tout et que je me vois porter encore longtemps!

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.